Les dossiers de Bouvard et Pécuchet, le dernier roman – posthume et inachevé – de Gustave Flaubert (1821-1880), constituent un ensemble patrimonial imposant (2 400 feuillets conservés à la bibliothèque municipale de Rouen), cohérent, d’importance scientifique et culturelle reconnue. Ce chantier documentaire a servi à rédiger le premier volume de l’œuvre et aurait dû être réutilisé pour la composition d’un second volume, jamais écrit en raison de la mort soudaine du romancier. Outre cette particularité rédactionnelle, les dossiers sont porteurs d’une dimension épistémologique singulière : constitués pour rédiger une « encyclopédie critique en farce », ils proposent une configuration critique des savoirs au XIXe siècle, originale et révélatrice.

 

Or, en raison de leur volume, de leur organisation complexe et indéfiniment mouvante, ainsi que de leurs contenus scientifiques extrêmement variés, les dossiers ne peuvent pas être édités de manière satisfaisante sous une forme imprimée. C’est particulièrement vrai pour les pages préparées en vue du second volume du roman : les annotations que l’écrivain y a portées, indiquant le lieu probable du classement, sont souvent plurielles et obligent à conserver aux fragments textuels une mobilité qui est nécessairement défaite par la fixité d’une édition imprimée.

 

Dépassant cette limite en recourant au support électronique et à l’encodage XML-TEI intégral du corpus, la présente édition offre l’accès :


=> Regarder une vidéo expliquant le projet.

=> Accéder à la production scientifique liée au projet.

=> Accéder au carnet de recherche lié au projet.