fermer

Référence bibliographique appartenant à la bibliothèque de Bouvard et Pécuchet

Fragment

IntituléBerchoux Viens, aimable Lysbé, que tes heureuses mains périphrases Nous versent à longs traits ce nectar des humains, le café & la Dans ces vases brillants où l’argile s’étonne porcelaine Des formes, des couleurs, de l’éclat qu’on lui donne. de Sèvres (La Gastronomie).
Stade typologique / OriginePage préparée pour le second volume
Périmètre Genèse du second volume de Bouvard et Pécuchet

Localisation

Imagette

Transcription

Berchoux périphrases

Viens, aimable Lysbé, que tes heureuses mains Nous versent à longs traits ce nectar des humains, Dans ces vases brillants où l’argile s’étonne Des formes, des couleurs, de l’éclat qu’on lui donne.
(La Gastronomie).

Scripteur(s)

Référence(s) bibliographique(s) exacte(s)

Auteur(s) Titre Date Page(s) Type de support documentaireType de référence bibliographique
Berchoux, Joseph (1760-1839) La Gastronomie, ou l'Homme des champs à table 1801-an IXOuvragesRéférence bibliographique de fragment

Citation

Intitulé Page(s)
Berchoux Viens, aimable Lysbé, que tes heureuses mains périphrases Nous versent à longs traits ce [...]

Créée par Stéphanie Dord-Crouslé le lundi 28 juin 2010 21:09:19

Modifiée par Stéphanie Dord-Crouslé le mercredi 24 août 2011 16:04:03

URL permanente : http://www.dossiers-flaubert.fr/b-5094-3