fermer

f°013 - Verso | f°014 - Recto  << Cote Antibes - vol. 066 - f°014 - Verso -  >> f°015 - Recto

Cote : Antibes_066_f_014__v | ID_folio : 3643 | ID_Transcription : 3640 | ID_Image : 14442
(pP.Page 217) Définition du πάθος des anciens Anciens (exemple de πάθος :  l’amour sacré d’antigoneAntigone prpour son frère, le pathos pousse Oreste à tuer sa mère). « Ce sont les puissances générales qui ne se manifestent pas seulement dans leur existence extérieure et indépendante mais qui en même temps sont vivantes dans l’âme humaine et la ... remuent dans ce qu’elle a de plus profond. »Réf. bibl.
l’apparleLe pathos est le vrai domaine de l’art. l’appareil L'appareil des formes empruntées à la nature et la mise en scène ne sont là que comme moyen accessoire prpour soutenir l’effet du principe pathétique. « Ainsi la nature ne doit être employée que symboliquement et l’on doit entendre résonner de son sein le sentiment qui constitue l’objet propre de la représentation. » Réf. bibl.
3° Du Caractèrecaractère
leLe πάθος dans son activité vivante c’est le caractère. Ces puissances générales entrent en mouvement et se réalisent sous la forme d’une totalité et d’une unité individuelle. Réf. bibl.
Hegel considère le Caractèrecaractère sous trois faces différentes : 
1° comme individualité embrassant un ensemble de qualités, ce qui constitue la richesse du caractère ;
2° cette totalité néamoinsnéanmoins doit apparaître sous une forme particulière. leLe caractère doit être déterminé ;
3° le Caractèrecaractère, comme étant un en soi, s’identifie

Transcription : Stéphanie Dord-Crouslé

Page de notes de lecture

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :