fermer

f°014 - Verso | f°015 - Recto  << Cote Montmorency - vol. 495 - f°015 - Verso -  >> f°016 - Recto | f°016 - Verso

Cote : Montmorency_495_f_015__v | ID_folio : 3619 | ID_Transcription : 3624 | ID_Image : 14371
de tous ceux qu'on a mis sur notre théâtre le plus sentant le goût antique. » Jean-Jacques Rousseau entend par là, le plus humain.Réf. bibl.
Contre la tragédie. Cela annonce le drame Diderot
« Ne serait-il pas à désirer que nos sublimes auteurs daignassent descendre un peu de leur continuelle élévation, et nous attendrir quelquefois pour la simple humanité souffrante, de peur que n'ayant de la pitié que pour des héros malheureux, nous n'en ayons jamais pour personne ? Les anciens avaient des héros et mettaient des hommes sur leurs théâtres, nous au contraire nous n'y mettons que des héros, et à peine avons-nous des hommes. » (p. 69)
Phèdre, Syphax, Agammemnon, Oreste, le jeune Horace sont1 des personnages intéressants. Les Grecs avaient pour excuse que c'était la représentation des antiquités nationales. Réf. bibl.
« On frissonne à la seule idée des horreurs dont on pare la scène française, pour l'amusement du peuple le plus doux et le plus humain qui soit sur la terre. (Voir Voltaire, Dictionnaire philosophique, torture : jugement contraire sur le peuple français.) Non je le soutiens et j'en atteste l'effroi des lecteurs les massacres des gladiateurs n'étaient pas si barbares que ces affreux spectacles. On voyait couler du sang, il est vrai, mais on ne souillait pas son imagination de crimes qui font frémir la nature. » (p. 72)
Comédie, son sens
Il est vrai que le boursouflement  de la tragédie empêche la contagion. Mais il n'en est pas de même de la comédie : « le plaisir même du comique étant fondé sur un vice du cœur humain c'est une suite de ce principe que plus la comédie est agréable et parfaite, plus son effet est funeste aux mœurs ».(p. 73)
Esprit du théâtre de Molière p. 73 et suivantes : c'est de faire rire aux dépens des sots que trompent des filous. La ruse et le mensonge sont du parti pour lequel on prend intérêt. « Ses honnêtes gens ne sont que des gens qui parlent, ses vicieux sont des gens qui agissent et que les plus brillants succès favorisent le plus souvent. » (p. 73)
Copie
Haine de Molière
Ă€ rapprocher de Veuillot
« Voyez comment, pour multiplier ses plaisanteries cet homme trouble tout l'ordre de la société ; avec quel scandale il renverse tous les rapports les plus sacrés sur lesquels elle est fondée ; comment il tourne en dérision les respectables droits des pères sur leurs enfants, des maris sur leurs femmes, des maîtres sur leurs serviteurs. » (p. 75)Réf. bibl.

Transcription : Stéphanie Dord-Crouslé, Émeline Gorégues

Page de notes de lecture


Notes

1Rousseau écrit : "ne laissent pas d'être" (p. 71).

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :