fermer

f°001 - Recto | f°002 - Recto << Cote g226 - vol. 1 - f°003 - Recto -  >> f°003 - Verso | f°004 - Recto

Cote : g226_1_f_003__r____ | ID_folio : 1559 | ID_Transcription : 919 | ID_Image : 4676

Traité des Liqueurs  & de la distillation des alcools
ou Le liquoriste  & le distillateur moderne Duplais 1855.

DĂ©dicace
à ma mère ! daigne accepter  etc.
le rhume distillation -
L’estomac est la cucurbite, le cerveau le chapiteau, & le nez le réfrigérant par lequel
s’écoule goutte à goutte le produit de la distillation » Avicenne.

appareil chauve-vin inventé par Argand en 1780.
L’appareil de Woulf fut en 1800 appliqué par Éd. Adam à la distillation des vins.
Bière des Égyptiens deux - (Diodore de Sicile) la douce forte  zichès, la douce curmi
Le cidre importé par les Biscayens en normandie.
les liquori importés par les Italiens lors du mariage d’Henri II. Jusqu’alors l’eau-de-vie était un
médicament.
Ă©lixir de garus
eau cordiale de Colladon de genève
huile de VĂ©nus de Bouillerot.

distillation
per ascensum, celle qu’on fait dans les alambics.
per descensum quand on met le feu au-dessus de la matière à distiller.
per latus celle qu’on fait dans une cornue.

appareils .
quatre alambics - alambic Ă  col de cygne - Ă  tĂŞte de More ou Maure, - Ă  colonne
en verre qu’on appelle cornue ou retorte.

Vases & ustensiles
bassines en cuivre rouge. - filtres. - Conges = fontaine en cuivre ayant une échelle intérieure
sébille soutenue par 4 cordes, & mise en mouvement par un boulet de canon p-
broyer les amandes du sirop d’orgeat. - cylindre brûloir, tamis, tables, barils,
spatules en bois de chĂŞne - dame-jeannes, poĂŞlons.

Le foyer doit être petit & construit de telle sorte que le fond de la cucurbite reçoive toute l’action
du feu & que la flamme & l’air circulent dessous

ne doivent pas excéder 85 à 90 C. afin de n’être pas obligé de monter dessus
lorsqu’on voudra lutter les alambics.  & pouvoir facilement enlever les bassines à
sirops & Ă  fruits.

Combustibles - houille
- grasse donne une flamme blanche & longue, se gonfle, & s’agglutine par la chaleur
- sèche ou maigre flamme bleuâtre & fumée sulfureuse donnant plus de cendres.

coke
lorsqu’il est en masses fritées, il brûle sans peine jusqu’à complète combustion
distillation
au préalable, bien rincer le serpentin, pr s’assurer qu’il n’est pas bouché car
une explosion, dans ce cas-là, serait inévitable.

Le feu poussé avec force fait monter les flegmes avec l’eau (ou avec l’esprit
de l’huile volatile) ce qui donne au liquide un goût d’empyreume - parfois, par un
coup de feu forcé, le liquide de la cucurbite passe en nature dans le serpentin & entraîne
avec lui les substances destinées à l’aromatiser.

Transcription : Stéphanie Dord-Crouslé, Carine Goutaland

Page de notes de lecture

Titre de la page : Traité des liqueurs et de la distillation des alcools ou Le Liquoriste et le distillateur modernes , Duplais, 1855.

Textes incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :