fermer

f°030 - Recto | f°030 - Verso << Cote g226 - vol. 1 - f°031 - Recto -  >> f°031 - Verso | f°032 - Recto

Cote : g226_1_f_031__r____ | ID_folio : 1484 | ID_Transcription : 969 | ID_Image : 4451

Nouveau Manuel complet de la fabrication &et de l’application des Engrais.engrais, par E.Eugène &et H.Henri Landrin, Roret, 1864

Fiente humaine
urineUrine. - : attendre qu’elle ait fermenté., autrement elle brûlerait les plantes.
ceCe soin devient inutile si l’urine est mélangée avec des matières solides, &et si on la fait entrer dans la fermentation des composts.
(p.page 130)

fumierFumier de volaille
employé en Flandre avec succès prpour la culture du lin (p.page 131). onOn l’écrase dans une machine à broyer les fruits - une sécheresse continue lui enlève son activité, &et par un temps sec prolongé la récolte est entièrement brûlée.Réf. bibl.
dansDans le Calvados, en usage prpour le chanvre1 .RĂ©f. bibl.
laLa fiente d’hirondelle
à cause de l’azote, au-dessus du guano du Pérou2 .Réf. bibl.
lesLes hannetons écrasés
excellents.(p.page 133)
fientesFientes modernes des grottes
laLa grotte de Blanost (Saône &et...Saône &et Loire) pleines de fientes d’oiseaux nocturnes. : « ne sont pas exploitées. »Réf. bibl.
enEn Sardaigne la grotte de Borutta, chauve-souris.RĂ©f. bibl.
caverneCaverne de Montesinos, province d’Alicante.Réf. bibl.
grotteGrotte d’Auxelles près de Besançon, de Baume-les-bainsBains près de lonsLons-le-Saulnier.Réf. bibl.
launeUne classification des fientes
est à décider. – auAu mot de guano on pourra substituer celui d’ornitolitheornitholithe.
styleStyle scientifique
[*Style agricole]
« leLe guano est devenu la pierre fondamentale sur laquelle repose tout l’édifice social du Pérou. »(p.page 138)
Charles BaroilhetBarroilhet3 est le premier qui exploita le guano du Pérou.(p.page 143 142)
lesLes guanos artificiels n’ont pas réussi.(p.page 44)
autresAutres gisements de guano. (p.page 45)
argumentsArguments &et faits
prpour prouver que l’urine fraîche n’est pas nuisible.(p.page 164)
uneUne voiture de fumier de ville
équivaut à quatre voitures de fumier d’étable (Girardin).
laLa boue renferme de l’hydrogène sulfuré qu’il faut faire dégager par une fermentation prolongée pendant trois bons mois pendant lesquels le fumier de ville doit être laissé en gros tas dans lesquels on introduit un vingtième à peu près de chaux vive. On brasse le tout ensemble de manière à bien mêler les substances. enEn Angleterre on y associe des cendres de houille.
(p.page 167)

lesLes terrainses auxquelles conviennent mieux les fumiers de ville ou gadoue sont celles argileuses compactes &et fortes.RĂ©f. bibl.
fumierFumier de cheval
demande beaucoup d’humidité. neNe pas le conserver à l’air longtemps - ou l’arroser.Réf. bibl.
fumierFumier des bĂŞtes Ă  cornes froid
Mais il agit d’une manière continue &et égale. axiomeAxiome de Girardin : « leLe pouvoir fertilisant qui se manifeste avec le plus de promptitude &et d’énergie est aussi celui qui est le plus promptement épuisé. »(p.page 173.p.pages 171-172)

Transcription : Stella Mangiapane

Page de notes de lecture

Titre de la page : Nouveau Manuel complet de la fabrication &et de l’application des Engrais.engrais, par E.Eugène &et H.Henri Landrin, Roret, 1864


Notes

1Cet ajout se réfère à un passage qui se trouve, dans l'ouvrage de E. et H. Landrin, au § 198, (v. p. 133) : "Dans le Calvados, le fumier de volaille est en usage pour le chanvre et pour quelques petites cultures particulières, ou pour le jardin potager."

2Dans l'ouvrage de E. et H. Landrin, le paragraphe concernant la fiente d’hirondelle (§ 195) se trouve à la p. 132.

3On trouve : "Charles Barroilhet" dans l'ouvrage de E. et H. Landrin (p. 142).

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :