fermer

f°047 - Verso | f°048 - Recto << Cote g226 - vol. 1 - f°048 - Verso -  >> f°049 - Recto | f°050 - Recto

Cote : g226_1_f_048__v____ | ID_folio : 801 | ID_Transcription : 993 | ID_Image : 2402

Taille. Principes

Par suite d’amputations multipliées, au bout de deux ans, un arbre tortu, difforme, couvert de nécroses et de caries incapable de développer sa charpente, ni de présenter un fruit passable.Réf. bibl.
Tailler court les parties fortes et très long les parties faibles pour équilibrer mauvais.Réf. bibl.
Mais en coupant la branche vigoureuse on ne détruit pas la racine armée de spongioles, alors on obtient quatre ou cinq gourmands au lieu d’un. et la partie faible périt.Réf. bibl.
Le meilleur moyen pour arrêter l’accroissement d’une branche est de la garrotter de liens.Réf. bibl.
Sur la partie faible. supprimer les fruits. sur la partie forte supprimer les grandes feuilles le priver de lumière.Réf. bibl.
Trop arquer dangereux.RĂ©f. bibl.
Les lambourdes si on les laisse s’allonger, l’arbre n’a plus assez de sève pour nourrir les fruits. à peine gros comme une noisette, ils tombent.Réf. bibl.
Pncer tous les bourgeons, excepté ceux des prolongements de la charpente.Réf. bibl.
Ne laisser sur l’arbre qu’une quantité de fruits proportionnée à sa vigueur.Réf. bibl.
Cordons obliques bons pour les poiriers de moyenne vigueur mauvais pour les pĂŞchers.RĂ©f. bibl.
Poirier
Planter un arbre de chaque variété, mauvais.Réf. bibl.
Le franc produit des arbres plus grands. mais il faut attendre plus longtemps.RĂ©f. bibl.
Les rameaux à fruit du poirier demandent 3 années pour se constituer, fleurissent le 3e printemps.Réf. bibl.

Transcription : Stella Mangiapane

Page de notes de lecture

Titre de la page : Taille. Principes

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :