fermer

f°092 - Recto | f°093 - Recto << Cote g226 - vol. 1 - f°094 - Recto -  >> f°095 - Recto | f°096 - Recto

Cote : g226_1_f_094__r____ | ID_folio : 954 | ID_Transcription : 762 | ID_Image : 2861
[1]
Exaltation du bas
[]

Demandez à un berger écossais s’il voudrait changer son sort contre le premier potentat de la terre ?Chateaubriand, Génie du christianisme, p. 265, t. 2
[2]
Le peuple
Le peuple est bien plus sage que les philosophes.Chateaubriand, Génie du christianisme, p. 125, t. 3
[3]
(1) Le pasteur du Gange tomba dans des erreurs moins grossières que le savant d’Athènes.Chateaubriand, Génie du christianisme, p. 172
[4]
Vieilles sorcières
(6) Ce n’est point dans les écoles et les académies que le médecin doit apprendre à connaître tout ce qu’il peut et doit savoir. Qu’il aille trouver les vieilles sorcières, les bohémiennes, les nécromans, les charlatans, les vieux paysans, et qu’il apprenne d’eux seuls. Ils lui montreront mieux comment on enlève les maux, par des enchantements, que vos savants d’académie.Paracelse, Thesaurus alchemistae, dans Dictionnaire des sciences médicales, art. Magnétisme
[5]
Le peuple plus fort que les savants

(2) Le peuple, avec son bon sens, a vu plus clair en cette matière (le vampirisme) que les savants avec leur esprit sceptique. (3)Goërres, Mystique, vol. III, ch. XIV, p. 252
[6]
Les villageois plus malins  que les Académiciens

(4) [Exténuez-vous de travaux,] MM. les Académiciens, enfantez des milliers de dissertations sur Carnac, nous ne cesserons de vous le redire, les bons habitants du voisinage, qui de temps à autre voient probablement, encore, les mêmes choses avec la même horreur, en sauront toujours plus que vous ! (5)Mirville, Pneumatologie, p. 225

Transcription : Norioki Sugaya

Page préparée pour le « second volume »

Titre de la page : Exaltation du bas

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :