fermer

f°122 - Recto | f°122 - Recto Bis << Cote g226 - vol. 1 - f°123 - Recto -  >> f°123 - Recto Bis | f°124 - Recto

Cote : g226_1_f_123__r____ | ID_folio : 36 | ID_Transcription : 2991 | ID_Image : 107
[1]
RĂ©clames
Une bonne anecdote américaine contée par F. Oswald, du Gaulois : On jouait dernièrement, au théâtre de Boston, le Faust de Gounod, avec une modification incroyable. Au tableau de l’apparition, Méphistophélès montre au docteur Faust Marguerite faisant marcher, au lieu du rouet traditionnel, une superbe machine à coudre. Au même instant, dans la salle, tombe du cinquième une véritable pluie de prospectus annonçant la mise en vente d’un nouveau système de machine à double fil.Réf. bibl.
[2]
[RĂ©clames]
— M.Monsieur Étex, l’auteur des groupes de l’Arc-de-l’Étoile, du monument de Vauban, de Géricault, de MmeMadameRaspail, et d’autres monumensmonuments célèbres en sculpture et en architecture, du groupe de Caïn, etc., etc., le peintre des tableaux de saint Sébastien, de Joseph, du grand tableau à la gloire des États-Unis, du Prolétaire et de la charmante Eurydice, dont la couleur harmonieuse tient une si digne place, à l’Exposition de cette année, à côté des œuvres d’Eugène Delacroix ; M.Monsieur Étex se rend à New-York, où il espère que sa présence aura pour résultat d’éclairer cette grande nation américaine sur l’inqualifiable procédé qui a été employé vis-à-vis des artistes français à la suite de l’Exposition de New-York, où ils avaient consenti à envoyer leurs ouvrages.Réf. bibl.
[3]
[RĂ©clames]
Monsieur, Il m’arrive un grand nombre de demandes comme la vôtre. À mon grand regret je suis obligé de répondre qu’il ne m’est pas possible d’y donner suite. Recevez, Monsieur, mes excuses et mes salutations. Henri Cernuschi.Réf. bibl.

Transcription : Stéphanie Dord-Crouslé

Page préparée pour le « second volume »

Titre de la page : RĂ©clames

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :