fermer

f°136 - Recto | f°136 - Verso << Cote g226 - vol. 1 - f°137 - Recto -  >> f°137 - Verso | f°138 - Recto

Cote : g226_1_f_137__r____ | ID_folio : 1610 | ID_Transcription : 1251 | ID_Image : 4829

3 genres de décoration

1° Peint sur le crû
rare et difficile - on applique la peinture revêtue de l’émail quand la terre est suffisamment séchée - puis on fait cuire au grand feu. - Si le crû n’est pas très sec l’émail bouillonne.
2° Peint sur le biscuit
c'est-à-dire que l’on fait subir à la terre une cuisson préparatoire - ce qui s’appelle dégourder - on peint - puis on trempe le vase dans l’émail et l’on fait cuire = peinture sous couverte.
3° Petit feu
- ou peinture sur couverte. Quand le vase émaillé blanc est cuit, on applique un décor émaillé que l’on fait cuire dans un moule.
Toute couleur est bonne pour peindre sur couverte pour le crû ou pour la sous-couverte les couleurs sont jaune (oxide d’antimoine) vert (protoxide de cuivre) vert pistache (protoxyde de cuivre et d’oxyde d’antimoine) bleu (oxyde de cobalt à l’état d’azur) violet (peroxyde de manganèse)
Arnoux cherche à retrouver le rouge de fer et le vert de chrome employés à Delft.

Transcription : Stéphanie Champeau

Page de notes de lecture

Titre de la page : 3 genres de décoration

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :