fermer

f°179 - Recto | f°180 - Recto << Cote g226 - vol. 2 - f°181 - Recto -  >> f°181 - Verso | f°182 - Recto

Cote : g226_2_f_181__r____ | ID_folio : 106 | ID_Transcription : 54 | ID_Image : 317

De l’éducation des Enfantsenfants, traduit de Locke par Coste., 4e édit.éditionéd., 2 v.volumesvol. in-12, 1733

corpsCorps
- faireFaire aux enfants des souliers qui prennent l’eau, p-pour accoutumer au froid les pieds comme les mains.
hygièneHygiène
- pasPas d’épices, pas de viandes - comme trop échauffant !
Les corrections sont inutiles, si la honte de souffrir p-pour avoir mal fait, n’a pas plus de pouvoir sur l’esprit de l’enfant que la peine - elle-même.
L’éducation privée meilleure que la publique, à cause des mœurs.
– C’est la Vertu qu’il faut se proposer dans l’éducation.
– éloignerÉloigner l’enfant du commerce des domestiques &et du petit peuple.
Battre les enfants, : ne doit se faire que p-pour la désobéissance volontaire &et l’opiniâtreté (p.page 161). encoreEncore vaudrait-il mieux employer touttoute autre punition, - comme de faire aller l’enfant sans souliers.
neNe pas céder - : une dame battit 8 fois sa petite fille le jour même qu’elle revenait de nourrice - si elle ne l’eût battue que sept fois tout était perdu., car l’enfant ne céda qu’à la 8e - &et ce fut la seule fois que la mère l’euteut à la battre.
employerEmployer la voie du raisonnement.
Leur faire connaître la vie, peu à peu. « leLe seul moyen de se défendre du monde, c’est de le connaître parfaitement. » (p.page 220)
Les Parentsparents doivent se familiariser avec leurs enfants.
peurPeur
- « nousNous ne sommes épouvantés des objets qu’après qu’ils nous ont causé de la douleur, ou qu’on nous a persuadépersuadés qu’ils pourraient nous faire du mal » - pasPas du tout ! nousNous pouvons induire qu’ils nous en feront, par une association d’idée. l’enfantL'enfant sait que le chat griffe il donc il sera épouvanté en voyant un lion qui est un très gros chat.  - leLe raisonnemtraisonnement de Locke me paraît pitoyable.  (p.page 283).
remèdeRemède contre la cruauté
Leur donner Ă  soigner des animaux.
jouetsJouets - ne pas leur en acheter ! Il faut qu’ils s’en fassent eux-mêmes !
Dieu
leurLeur imprimer l’amour &et le respect dans l’âme - « sans s’inquiéterenquérir trop curieusement des propriétés d’un être que tout le monde doit regarder comme incompréhensible. » p.page 336)
Locke est bien loin de l’avis de Rousseau.
« évitezÉvitez de lui parler d’autres esprits. »
neNe pas leur faire peur des fantĂ´mes.

Transcription : Mitsumasa Wada

Page de notes de lecture

Titre de la page : De l’éducation des enfants, traduit de Locke par Coste, 4e éd., 2 vol. in-12, 1733

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :