fermer

f°181 - Recto | f°181 - Verso << Cote g226 - vol. 2 - f°182 - Recto -  >> f°182 - Verso | f°183 - Recto

Cote : g226_2_f_182__r____ | ID_folio : 940 | ID_Transcription : 56 | ID_Image : 2819

ÉducationAdèle &et théodoreThéodore, MeMadameMme de Genlis, 1813

Prendre les enfants par la sensibilité ne vaut rien lorsqu’on en abuse.Réf. bibl.
Faire un journal des actions de l’enfant où seront relatésrelatées toutes ses fautes -. leLe lendemain l’enfant doit le lire tout haut lui-même – le professeurmaître le relit devant lui &et fait des réflexions.Réf. bibl.
« Je ne connais que trois romans véritablemtvéritablement moraux, : Clarisse, le plus beau de tous, Grandisson &et Pamela. »Réf. bibl.
  copieCopie
monumentMonument funèbre (goût de l’époque)
[*Rococo]
[*Beautés]
unUn amant dont la fiancée est entrée au couvent s’est fait faire le monument suivant : quatre superbes colonnes de porphyre soutiennent un élégant baldaquin de drap d’argent orné de franges brillantes auquel sont attachés des rideaux de gaze.qui tirés Sur un piédestal une statue de marbre blanc représentant la Félicité éplorée -. cetteCette figure tenait d’une main une longue chevelure blonde et de l’autre pressait contre son cœur une lettre à moitié ployée dont on ne pouvait lire que ce seul mot tracé en grosses lettres d’or : Cécile !Réf. bibl.
Jardin pittoresque
Le même monsieur possède un jardin où il a rassemblé tout ce qu’il a vu de plus intéressant dans ses voyages : on y voit entr’autresentre autres les superbes temples de Sérapis (Naples), la Colonne trajane.
« l’ormeL'orme, le saule &et le cyprès ombragent les tombeaux qui sont, en outre, entourés de plantes funéraires, de mauve &et d’asphodèle. lesLes pins majestueux, les palmiers ...... leLe laurier croît aux pieds de l’Apollon du Belvédère ...... la grotte du Pausilippe. etc. 
(ttomet. 2, p.pages 297 et sqsq.sequiturqueet suivante)

« unUn homme de lettres doit vivre dans le plus gdgrand monde. Qu’il consacre à la Société quatre heures par jour ! Il lui restera assez de temps prpour travailler &et méditer sur ce qu’il aura vu ! » (p.page 314)
- idéalIdéal vertueux (p.page 316) : ce qu’il peut se dire prpour se rendre justice. – ilIl n’est nullement question de lettres, mais de bonnes intentions morales.
programmeProgramme d’études : l'hist.l'histoirel'histoire ancienne de Rollin, - histhistoirede F   Romaineromaine, hist.histoire de France., - Le siècle de LLouis xiv, puis les poëtespoètes suivants : Campistron, Lagrange-Chancel, La Chaussée, Destouches Marivaux, Pavillon Desmahis., - ensuite Corneille, Racine, Voltaire, Crébillon,. ilIl faut que l’enfant soit assez formé p-pour remarquer lui-même les défauts des pièces.Réf. bibl.
tapisseriesTapisseries, ou papiers peints comme moyen mnémotechnique. La salle a
médaillonsMédaillons de l’histhistoire rom.romaine dans le ron le salon., dans une autre pièce l’histhistoire grecque., dans le litla chambre à coucher l’hist.histoire Saintesainte., - dans la chambre de la petite fille, 20 petits tableaux peints à la gouache qui représentent des Sujetssujets tirés de l’histhistoire de France !  p (p.page 86., ttomet. 1er) &et la note indiquant le prix : 18 fr.francs « avec les verres &et tout encadrés. Si on ne désire pas qu’ils soient très finis il est fort possible de les avoir encore à meilleur marché » – et une note de la note : «  les artistes n’étant plus payés comme ils l’étaient alors, toutes ces choses coûteraient aujourd’hui infiniment moins. »

Transcription : Mitsumasa Wada

Page de notes de lecture

Titre de la page : Adèle et Théodore, Mme de Genlis, 1813

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :