fermer

f°182 - Recto | f°182 - Verso << Cote g226 - vol. 2 - f°183 - Recto -  >> f°184 - Recto | f°184 - Verso

Cote : g226_2_f_183__r____ | ID_folio : 3426 | ID_Transcription : 58 | ID_Image : 10277

ÉducationAdèle et Théodore, 2

Amitiés des femmes entre elles : « depuis quelques temps elles ne confient leurs « vrais secrets qu’à des hommes ». (t. 4, p. 5)
Prononciation des gens du monde : « comme aux champs, ste, vot’, not’ au lieu de cette, votre, notre.
Segret pour secret, inmense pour immense. 
(p. 16)

Les  petites filles de 6 ans habillées en matelot. (p. 27)
La baronne et sa fille vont voir les manufactures - et auparavant en lisent dans l’encyclopédie l’explication. (p. 52)
Un sourd muet et aveugle sentimental. vertueux
Anecdote tirée d’un ouvrage anglais.
Il (= Gonzalès) découvre l’usage de tous les sens - mais ça ne lui sert qu’« à découvrir les folies et les désordres de ses voisins. - Combien on abuse du don de la parole pour tromper. Il voit l’avarice, les trahisons, l’insolence du riche, la friponnerie des pauvres. Il s’en plaint - il est haï de tout le monde et « en expirant il dit ces mémorables paroles : que pour avoir beaucoup d’amis et pour vivre heureux dans le monde, il faudrait être sourd muet et aveugle aux folies et aux vices dont il est rempli. » 
(p. 86)

Adèle à 16 ans va dans le monde « il est temps d’y débuter » - et sa mère lui fait voir Phèdre, Cinna, Zaïre, etc.Réf. bibl.
Cours de chimie, d’histoire naturelle, - de physique  (p. 118)
Cours de jurisprudence pour lui apprendre les affaires, d’après la recommandation de Fénelon (Éducation des Filles).Réf. bibl.
Lectures graduées : - c’est considérable. (p. 382).
L’enseignement est tout à fait encyclopédique.

Transcription : Mitsumasa Wada

Page de notes de lecture

Titre de la page : Adèle et Théodore, 2

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :