fermer

f°182 - Verso | f°183 - Recto << Cote g226 - vol. 2 - f°184 - Recto -  >> f°184 - Verso | f°185 - Recto

Cote : g226_2_f_184__r____ | ID_folio : 455 | ID_Transcription : 59 | ID_Image : 1364

De officiis

La science
nousNous regardons la connaissance des secrets &et des merveilles de la nature comme nécessaire au bonheur. (livlivrelivre I., §paragraphe IV)
laLa connaissance du vrai est le premier principe de l’honnête ! (§paragraphe VI)
ilIl ne faut pas néanmoins négliger ses devoirs car le prix de la vertu est principalement dans l’action.

leLe fondement de la justice est la bonne foi.
celuiCelui qui ne s’oppose pas à l’injure qu’il voit faire quand il pourrait l’empêcher est aussi condamnable que s’il abandonnait ses parents, ses amis. 
(§paragraphe 7VII)

Crassus soutenait que l’homme qui voulait dominer dans la République devait être assez riche p.pour nourrir de son seul revenu une armée entière pendant un an. (§paragraphe 8VIII)
Selon les philosophes, on ne doit accepter les fonctions publiques si l’on y est forcé.
Cicéron n’est pas de cet avis.

ilIl ne faut pas tenir une promesse lorsqu’elle est nuisible ou inutile à celui qui l’a reçue.
L’avocat n’est pas obligé de plaider le jour que son fils est malade.
leLe pardon des injures, est bon si le coupable se repent. (§paragraphe XI)
observerObserver la justice même envers les gens de la plus basse condition, envers les esclaves. (§paragraphe XIII)
onOn doit aider son voisin à faire sa récolte préférablement à un am frère &et à un ami. (§paragraphe 18XVIII)
« laLa valeur est la vertu combattant p.pour l’équité » (définition des stoïciens).
uneUnegdegrande âme se reconnaît à deux choses : le mépris des biens extérieurs, la force qui consiste à ne compter p-pour rien les obstacles (&et tout le §§paragraphe§ XX).
Les exploits militaires ne sont pas au-dessus des belles actions civiles.
thémistocleThémistocle ne fut utile à sa patrie qu’une fois, Solon le sera toujours.

ilIl faut que nos appétits soient subordonnés à la raison.
« Le champ de Mars &et la chasse offrent les modèles d’amusements honnêtes. » (§paragraphe 29XXIX)
La décence s’aperçoit presque dans l’état du corps., &et elle consiste dans trois choses, : la grâce, la régularité des mouvements, &et la forme convenable des vêtemensvêtements.
ilIl ne faut pas dire appeler par leurs noms certaines choses honteuses ou obscènes. (§paragraphe 35XXXV)
faireFaire des enfants est une chose honnête. ilIl est obscène d’en parler. 
pudeurPudeur des comédiens, - couverts de telle sorte que tout accident indécent est prévenu.
Les enfants pubères ne se baignent pas avec leurs pèresparents ni les gendres avec leurs beaux-pères. (§paragraphe 34XXXIV)
lesLes maîtres ne corrigent jamais plus facilement leurs élèves, qu’en contrefaisant leurs défauts. (§paragraphe 41XLI)
Le commerce est ignoble s’il se fait en petit.
croireCroire qu’il y a une sorte d’honnête qui n’est pas utile &et une sorte d’utile qui n’est pas honnête - erreur funeste. (livlivrelivre II., §§paragraphe§ 3III)

Transcription : Mitsumasa Wada

Page de notes de lecture

Titre de la page : De officiis

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :