fermer

f°193 - Verso | f°194 - Recto << Cote g226 - vol. 2 - f°194 - Verso -  >> f°195 - Recto | f°195 - Verso

Cote : g226_2_f_194__v____ | ID_folio : 2954 | ID_Transcription : 75 | ID_Image : 8861

titre vide

CopiegrandsHommes
M. de Chateaubriand, lui-même malgré les faiblesses de sa vie, malgré l’étonnement et les regrets que les mémoires de sa tombe donnent à ses admirateurs, laissera lui aussi un nom illustre ! »p. 285.
Copiebelle idée historique
Le commandement des armées n’est plus un privilège. Comme la couronne de Philippe-Auguste, il est au plus digne. »p. 287.
« le pavé de Paris « c’est-à-dire les jockeys-club, le boulevard des italiens, le jeu effréné, les foyers de spectacles, les chevaux, les chiens les cigares, les femmes, et les avilissements qu’on ne peut dire ! »p. 288.
les romans
à propos de l’oisiveté « non, la chasse, les romans, les chevaux et les chiens ne suffisent à rien et à personne. »
- L’application seule fait les grands hommes, les grands saints, les héros, les hommes de génie.
poètes, littérateurs, historiens, philosophes ne s’appliquent plus ! » -(p. 295
Mot de Guizot.
« la société est l’image du chaos. chaque chose chaque homme n’y est point à sa place.(p. 314
Classes de la Société.
- il y en aura toujours quoiqu’on fasse - etl’éducation doit être en vue de la classe à laquelle on appartient mais l’auteur ne dit pas le moyen de les reconnaître.p. 322.
Copiel’instruction Cause des Crimes.
« la classe qui a reçu l’instruction primaire commet, toute proportion gardée, plus de crimes que la classe qui n’a reçu aucune instruction – M. Fayet. Académie des Sciences morales septembre 1843. M.Charles Dupin « l’instruction supérieure l’emporte sur toutes les autres par la multiplicité des crimes. »p. 367
Le latin est surtout important, parce que c’est la langue de l’église.p. 409.
à cette objection qu’on ne sait pas ce qui se passe dans les Petits Séminaires = ils sont sous la surveillance de l’Évêque qui « demeure aux yeux du gouvernement pour les écoles ecclésiastiques de son diocèse l’autorité responsable. - que veut-on de plus ? ».p. 411.
L’école polytechnique, non par elle-même mais par les règlements qui en décident les examens, l’entrée la sortie et l’âge d’admission est depuis quelques années une des causes les plus puissantes de l’abaissement littéral de la France».p. 442.
il ne faut pas cesser de faire bonne heure la haute éducation intellectuelle. - comme avait fait Napoléon.(p. 450-451)
copie style belle phrase de M.Thiers. style politique
en 1844 - « Gardons-nous messieurs de mêler ainsi la Science à la Politique, de troubler l’une par l’autre et d’exposer la jeunesse à se ressentir des secousses qui nous agitent. Ne placez pas si près de ce volcan le paisible asyle qui contient tout ce que vous avez de plus cher, c’est-à-dire vos enfants.
L’éducation s’appuie sur l’autorité. - qu’est-ce que l’autorité ? le droit de commander et d’être obéi. - à qui appartient-il à Dieu et à ses délégués. (t. 2.). L’autorité sur une chose ne peut appartenir qu’à celui qui l’a créée Dieu est non seulement toute l’autorité. Il est l’autorité même. - Le père et la mère ne sont que les envoyés de Dieu. ils tiennent de lui leur autorité.
Dieu dit « Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance. » c’était beaucoup dire: l’effet suivit la parole –p. 119.
anthropomorphisme
Dieu appliqua ses mains divines à un peu de terre... cette boue façonnée par de telles mains » -p. 120.

Transcription : Mitsumasa Wada

Page de notes de lecture

Titre de la page : titre vide

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :