fermer

f°043 - Recto | f°044 - Recto << Cote g226 - vol. 3 - f°045 - Recto -  >> f°046 - Recto | f°047 - Recto

Cote : g226_3_f_045__r____ | ID_folio : 3389 | ID_Transcription : 2860 | ID_Image : 10166
[1]
Lulli
Les airs tant répétés dans le monde ne servent qu’à insinuer les passions les plus déréglées. Bossuet., Maximes sur la Comédiecomédie
[2]
Molière
C’est dommage que Molière ne sache pas écrire. Fénelon
[3]
[Molière]
Voyez comme pour multiplier des plaisanteries, cet homme trouble tout dans l’ordre de la société, avec quel scandale il renverse tous les rapports sacrés sur lesquels elle est fondée, comme il tourne en dérision les respectables droits des pères sur leurs enfants, des maris sur leurs femmes, des maîtres sur leurs serviteurs.J.J.Jean-Jacques Rousseau, Lettre à d’Alembert sur les spectacles
[4]
[Molière]
S’il avait eu la moralité de Destouches n’en vaudrait-il pas mille fois mieux. ? deDe Maistre, Examen surde la philosophie de Bacon

Transcription : Joëlle Robert

Page préparée pour le « second volume »

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :