fermer

f°098 - Recto | f°099 - Recto << Cote g226 - vol. 3 - f°100 - Recto -  >> f°101 - Recto | f°102 - Recto

Cote : g226_3_f_100__r____ | ID_folio : 1618 | ID_Transcription : 3085 | ID_Image : 4853
[1]
Bérénice
Souvent ce cabinet superbe et solitaire Des secrets de Titus est le dépositaire.Réf. bibl.
[2]
Titus Que dit-on des soupirs que je pousse pour elle ? Quel succès attend-on d’un amour si fidèle ?Réf. bibl.
[3]
Ma jeunesse nourrie à la cour de Néron S'égarait, cher Paulin, par l’exemple abusée Et suivait du plaisir la pente trop aisée. (La cour de Néron)Réf. bibl.
[4]
x
Mon cœur libre d’ailleurs, sans craindre les murmures Peut brûler à son choix dans des flammes obscures.(Acte III)
[5]
Bajazet
Déployez en son nom, cet étendard fatal Des périls extrêmes l’ordinaire signal. (L'étendard du Prophète)Réf. bibl.
[6]
Bajazet
Ses périls, ses respects, et surtout vos appasTout cela de son cœur ne vous répond-il pas ?Réf. bibl.
[7]
Bajazet
Rhodes, des Ottomans ce redoutable écueil,De tous ses défenseurs devenu le cercueil. (Rhodes)Réf. bibl.
[8]
Phèdre.
Voyage infortuné ! Rivage malheureux Fallait-il approcher de tes bords dangereux ?Réf. bibl.
[9]
De son fatal hymen je cultivais les fruits.RĂ©f. bibl.
[10]
xx
J’ai conçu pour mon crime une juste terreur. J’ai pris la vie en haine et ma flamme en horreur.Je voulais en mourant prendre soin de ma gloire Et dérober au jour une flamme si noire !(Acte I).
[11]
Déjà plus d’un tyran, plus d’un monstre faroucheAvait de votre bras senti la pesanteur.Réf. bibl.
[12]
Reste impur des brigands dont j’ai purgé la terre !Réf. bibl.
[13]
D'un perfide ennemi j’ai purgé la nature.Réf. bibl.
[14]
De ton horrible aspect purge tous mes Ă©tats !RĂ©f. bibl.
[15]
x
Je n’avais qu’un ami ; son imprudente flammeDu tyran de l’Épire allait ravir la me.Réf. bibl.
[16]
Pour parvenir au but de ses noires amours L’insolent, de la force empruntait le secours.Réf. bibl.
[17]
Ah ! que ton impudence excite mon courroux !RĂ©f. bibl.
[18]
x
Et pour tout autre objet ton âme indifférente Dédaignait de brûler d’une flamme innocente.Réf. bibl.

Transcription : Rosa Maria Palermo di Stefano

Page préparée pour le « second volume »

Titre de la page : Styles

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :