fermer

f°127 - Recto | f°128 - Recto << Cote g226 - vol. 3 - f°129 - Recto -  >> f°130 - Recto | f°131 - Recto

Cote : g226_3_f_129__r____ | ID_folio : 3514 | ID_Transcription : 1294 | ID_Image : 10541
[1]
Inutilité de l'histoire naturelle

L'histoire naturelle illustre ceux qui la poussent au dernier degré, et ridiculise les autres.De Maistre, Lettres etopuscules inédits
[2]
Inutilité de la géologie

(À propos de la géologie) La Genèse suffit pour savoir comment le monde a commencé. Sous prétexte d’expliquer les différentes théories sur son origine, on remplira ces jeunes têtes de toutes les cosmogonies modernes.P. 319, De Maistre, Lettres et opuscules inédits
[3]
Inutilité de la chimie


Est-il nécessaire d’observer que cette vaste science (la chimie) est absolument déplacée dans un enseignement général ? À quoi sert-elle pour le ministre, pour le magistrat, pour le militaire, pour le marin, pour le négociant ?De Maistre, Lettres et opuscules inédits
[4]
Les sciences naturelles  sont secondaires

Il appartient aux prélats, aux nobles, aux grands officiers de l’État, d’être les dépositaires et les gardiens des vérités conservatrices, d’apprendre aux nations ce qui est mal et ce qui est bien, ce qui est vrai et ce qui est faux dans l’ordre moral et spirituel. Les autres n’ont pas le droit de raisonner sur ces sortes de matières. Ils ont les sciences naturelles pour s’amuser. De quoi pourraient-ils se plaindre ?8e entretien, p. 131, De Maistre, Soirées de Saint-Pétersbourg
[5]
Sciences naturelles  au second plan

Il faut que les sciences naturelles soient tenues à leur place qui est la seconde, la préséance appartenant de droit à la théologie, à la morale et à la politique. Toute nation où cet ordre n’est pas observé est dans un état de dégradation.De Maistre, p. 260, t. II, Examen de la philosophie de Bacon
[6]
La science doit être  mise à la seconde place


Si l’on n’en vient pas aux anciennes maximes, si l’éducation n’est pas rendue aux prêtres, et si la science n’est pas mise partout à la seconde place, les maux qui nous attendent sont incalculables, nous serons abrutis par la science, et c’est le dernier degré de l’abrutissement.De Maistre, Essai sur le principe générateur etc.

Transcription : Simonetta Micale

Page préparée pour le « second volume »

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :