fermer

f°093 - Recto | f°093 - Verso << Cote g226 - vol. 4 - f°094 - Recto -  >> f°094 - Verso | f°095 - Recto

Cote : g226_4_f_094__r____ | ID_folio : 1391 | ID_Transcription : 1362 | ID_Image : 4172

La RĂ©forme, 1847

Notre dette est de plus de 4 milliards. Depuis le ministère Humann, les emprunts ont monté à 800 millions. Les villes entrent dans la même voie, contractent des emprunts. – Exagération du budget des Travaux publics : « Il faut occuper les ouvriers » (Thiers). – Dépenses insensées en travaux d’art aux chemins de fer.Réf. bibl.
20 septembre : on interdit le banquet des typographes.Réf. bibl.
Chanteurs pyrénéens à l’Opéra-Comique puis au Palais-Royal.Réf. bibl.
Banquets réformistes de Bar-le-Duc, Strasbourg, Meaux, Orléans.Réf. bibl.
À Nîmes, on torture Barbès. On exhausse le mur de la cour où il se promenait pour empêcher qu’il n’ait de l’air.Réf. bibl.
Vols nombreux dans l’administration des postes.Réf. bibl.
La Réforme condamnée à 4 mois de prison et 3 mille francs d’amende par article sur la duchesse de Praslin. Défenseur Ledru-Rollin.Réf. bibl.
En correctionnelle, procès Cullot, Vitou père Chenu, Vellicusetc. pour fabrication de projectiles et bombes. 21 accusés.Réf. bibl.
Esthétique
« L’art n’est pas une langue pour le chant frivole et la joie des festins c’est une arme pour le combat c’est le glaive des idées c’est la torche qui doit brûler, purifier, éclairer au loin la marche des générations et marquer les grandes étapes (Ribeyrolles, art. sur les aristocraties)Réf. bibl.
Lecomte de Gomer tire sur un enfant de 13 ans qui braconnait : condamné à 2 mois d’emprisonnement et 200 francs d’amendes.Réf. bibl.
7 novembre banquet de Lille. toast et discours de Ledru-Rollin « aux travailleurs »Réf. bibl.
La Réforme n’aime pas Odilon Barrot - qui se sépare de Ledru-Rollin au banquet de Lille.Réf. bibl.
Mauvais traitements Ă  Doullens contre Huber, Martin Bernard.RĂ©f. bibl.
Esthétique
Banquet de Dijon, 23 novembre. Étienne Arago : « aux Beaux-arts et à la littérature du peuple ! » Discours de Louis Blanc.Réf. bibl.
On revient sur Huber. on parle de ses douleurs, des vésicatoires qu’on lui pose.Réf. bibl.

Transcription : Nathalie Petit

Page de notes de lecture

Titre de la page : La RĂ©forme, 1847

Texte incluant cette page
Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :