fermer

f°072 - Recto | f°072 - Verso << Cote g226 - vol. 5 - f°073 - Recto -  >> f°074 - Recto | f°075 - Recto

Cote : g226_5_f_073__r____ | ID_folio : 131 | ID_Transcription : 2080 | ID_Image : 392
Octave Feuillet.
Les premiers tintements de l'angélus à la petite église de san jacob
nous donnaient chaque soir, le signal de la retraite .
dalila . page 99

Vous le voyez, madame, quelques cheveux argentés, une vieillesse précoce,
voilà les seuls fruits de mon opiniâtre labeur -
l'Ermitage page 228

Un vieillard honnête qui digère paisiblement au coucher du soleil, le
ravissant tableau !
Dalila page 78

Sur des dents d'ivoire des lèvres pourprées dont la cerise ne demande
qu'Ă  ĂŞtre cueillie.
Sibylle.

Yvonnet — son domestique - octogénaire, apparences de la décrépitude ;
cheveux et sourcils blancs ; il est en culotte et en bas noirs ; souliers à boucles.
la fée  page. 282.

Ses amis : Le comte henri de comminges, le vicomte hector de
Mauléon, le prince Kalisch, le baron de Kerdic, Fernand de Lussac,
Le chevalier Rosalba, Mr de Marsan, raoul d'Ă©thel . etc.

Sibylle jouant de la harpe était généralement adorable – le mot ange
venait aux lèvres en la regardant.
page 146. Sibylle.

Transcription : Elisabeth BaĂŻsse

Page préparée pour le « second volume »

Titre de la page : Octave Feuillet.

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :