fermer

f°042 - Verso | f°043 - Recto << Cote g226 - vol. 7 - f°043 - Verso -  >> f°044 - Recto | f°044 - Verso

Cote : g226_7_f_043__v____ | ID_folio : 3482 | ID_Transcription : 219 | ID_Image : 10445
changements qu’il faut apporter dans la composition des tisanes dans les dysp.dyspepsies qui tendent à devenir chroniques : substituer aux boissons acidulées les eaux gazeuses carboniques - infusion légère de quinquina de fleurs de camomille, de sauge, d’arnica.
état du sang dans les fièvres assodes. Quand le sang fournit un caillot noirâtre qui se sépare imparfaitement du sérum qui reste coloré par une gdegrande quantité de cruor dissous, l’adynamie est imminente.
Curation des vomissements qui surviennent à la fin des dyspepsies nidoreuses &et des fièvres assodes : - boissons légèrement aromatiques alternées avec des laxatifs. - arnica en décoction
Les narcotiques diminuent la douleur, en diminuant la sensibilité du tube digestif. mais ne remédient pas à l’état saburral - suspendent les évacuations alvines
Dyspepsies cardialgiques ou cardialgies propremtproprement dites :
La Bradypepsie = lenteur de la digestion
peur de
l’apepsie = Suspension de la digestion par suite d’une « crudité » des sucs gastriques.
le Pyrosis = sentiment de brûlure à l’épigaste
Boulimie = appétit exagéré, sentiment de défaillance.
le Soda sentimtsentiment de brûlure partant de l’estomac &et allant jusqu’au pharynx.
La plupart des maladies hypocondriaques rentrent parmi les diacrises cardialgiques
langueur des fonctions génitales
à la fin de ces maladies on en voit apparaître d’autres, dartre, rhumatisme, gouttes
peur deLa soif exagérée est un symptôme de la dyspepsie cardialgique. elle coïncide le plus souvent avec la boulimie
Le Pica &et la Malacie - même chose. les différences sont vaines. = appétits dépravés.

Transcription : Norioki Sugaya

Page de notes de lecture

Titre de la page :

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :