fermer

f°209 - Verso | f°210 - Recto << Cote g226 - vol. 7 - f°211 - Recto -  >> f°211 - Verso | f°212 - Recto

Cote : g226_7_f_211__r____ | ID_folio : 1729 | ID_Transcription : 1924 | ID_Image : 5186

Pierre Leroux.,
De la Politique Socialesociale &et religieuse qui convient à notre époque

63
Supposez un amas de fumier couvrant dix lieues carrées de terrain ; qquequel que soit l’homme auquel appartiendrait cet amas de fumier, cet homme serait un des princes de la terre aujourd’hui &et il aurait le droit de faire passer à un autre, fût-ce un scélérat couvert de crimes, sa puissance. » - (1èrepremièrePremière livlivraison de la R.Revue Indép.Indépendanteindépendante)Réf. bibl.
La Femme n’est pas affranchie par le christianisme. « Mulieris caput vir. » (StSaint Paul) - « uxor non habet potestatem corporis sui, sed vir » (StSaint Augustin -, SermSermon, 32). Autrefois elles avaient le ciel prpour compensation., elles ne l’ont plus.Réf. bibl.
De Maistre a dit - : « avant d’effacer l’Évangile il faut enfermer les femmes ou les accabler par des lois épouvantables telles que celles de l’Inde ».Réf. bibl.
Après avoir voulu démontrer que tout est en dissolution l’auteur affirme que la Révolution doit se terminer par une réorganisation morale -.Réf. bibl.
attenteAttente d’une religion nouvelle, ou d’une réorganisation du christchristianisme par De Maistre, MeMadameMme de Staël, Lamennais, Ballanche, Chateaubriand, Lamartine (vvoir les textes, ppagep. 64). Réf. bibl.
Combat leLe NationalLe National d’ArmArmand Carrel qui trouve qu’il n’est pas nécessaire de s’occuper de Religion. C’est au contraire la question principale., – car la religion est sous toutes les questions de la politique.Réf. bibl.
Le progrès ne viendra plus comme par le passé par un Révélateur mais par la masse. « c’estC'est l’homme en général, la nature humaine qui par les efforts de tous &et de qques unsquelques-uns en particulier doit se perfectionner, se purifier, se transformer ... ilIl est temps que ce qu’on appelle gdgrand homme s’absorbe dans l’humanité. »Réf. bibl.
Le législateur est remplacé par la Presse, l’opinion publique, c’est-à-dire par les efforts &et les travaux de tous ceux qui cultivent leur raison. – Le législateur des temps modernes ne peut être que la représentation du peuple.Réf. bibl.
laLa Révolution était chersi bien une religion ou plutôt cherchait tellement une religion que les Jacobins &et Robespierre avaient proposé : « la Convention nationale proclame à la face de l’univers &et sous les yeux du Législateur immortel la déclaration suivante des droits de l’homme &et du citoyen. »Réf. bibl.
leLe mot de Robespierre : « l’athéisme est aristocrate ».Réf. bibl.
Le droit au travail est compris dans la déclarat.déclaration des droits de l’homme, art.article XI. : « La société est obligée de pourvoir à la subsistance de tous ses membres soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler. »Réf. bibl.
artarticleArt. XIII. : « les citoyens dont les revenus n’excèdent point ce qui est nécessaire à leurs subsistances sont dispensés de contribuer aux dépenses publiques, les autres doivent les supporter progressivement selon l’étendue de leur fortune ».Réf. bibl.
Mais « Robesp.Robespierre comprit plutardplus tard qu’exempter les pauvres de tout impôt c’était créer une distinction contraire à l’égalité politique - il. Il disait : « J’en reviens aux principesRéf. bibl.

Transcription : Delphine Gleizes

Page de notes de lecture

Titre de la page : Pierre Leroux, De la Politique sociale et religieuse qui convient à notre époque

Si vous avez relevé une erreur de transcription ou de normalisation, si vous pensez avoir déchiffré un mot illisible, prenez contact avec nous :