noteg226_2_f_184__r____

De officiis.

[ 1 ] La science. nous regardons la connaissance des secrets et des merveilles de la nature comme nécessaire au bonheur. - (liv. I. § IV)

[ 2 ] la connaissance du vrai est le premier principe de l’honnête ! ( § VI) il ne faut pas néanmoins négliger ses devoirs car le prix de la vertu est principalement dans l’action.

[ 3 ] le fondement de la justice est la bonne foi. celui qui ne s’oppose pas à l’injure qu’il voit faire quand il pourrait l’empêcher est aussi condamnable que s’il abandonnait ses parents, ses amis ( § VII)

[ 4 ] Crassus soutenait que l’homme qui voulait dominer dans la République devait être assez riche pour nourrir de son seul revenu une armée entière pendant un an. ( § VIII)

[ 5 ] Selon les philosophes, on ne doit accepter les fonctions publiques si l’on y est forcé Cicéron n’est pas de cet avis

[ 6 ] il ne faut pas tenir une promesse lorsqu’elle est nuisible ou inutile à celui qui l’a reçue.

[ 7 ] L’avocat n’est pas obligé de plaider le jour que son fils est malade.

[ 8 ] le pardon des injures, est bon si le coupable se repent. ( § XI)

[ 9 ] observer la justice même envers les gens de la plus basse condition, envers les esclaves. ( § XIII)

[ 10 ] - on doit aider son voisin à faire sa récolte préférablement à un frère et à un ami ( § XVIII)

[ 11 ] « la valeur est la vertu combattant pour l’équité » définition des stoïciens.

[ 12 ] une grande âme se reconnaît à deux choses : le mépris des biens extérieurs, la force qui consiste à ne compter pour rien les obstacles (et tout le § XX)

[ 13 ] Les exploits militaires ne sont pas au-dessus des belles actions civiles. thémistocle ne fut utile à sa patrie qu’une fois, Solon le sera toujours.

[ 14 ] il faut que nos appétits soient subordonnés à la raison.

[ 15 ] « Le champ de Mars et la chasse offrent les modèles d’amusements honnêtes » ( § XXIX)

[ 16 ] La décence s’aperçoit presque dans l’état du corps. et elle consiste dans trois choses, la grâce, la régularité des mouvements, et la forme convenable des vêtements.

[ 17 ] il ne faut pas appeler par leurs noms certaines choses honteuses ou obscènes. ( § XXXV)

[ 18 ] faire des enfants est une chose honnête. il est obscène d’en parler

[ 19 ] pudeur des comédiens, - couverts de telle sorte que tout accident indécent est prévu

[ 20 ] Les enfants pubères ne se baignent pas avec leurs parents ni les gendres avec leurs beaux-pères. ( § XXXIV)

[ 21 ] les maîtres ne corrigent jamais plus facilement leurs élèves, qu’en contrefaisant leurs défauts ( § XLI)

[ 22 ] Le commerce est ignoble s’il se fait en petit.

[ 23 ] croire qu’il y a une sorte d’honnête qui n’est pas utile et une sorte d’utile qui n’est pas honnête - erreur funeste (liv. II. § III.)

noteg226_2_f_184__v____

titre vide

[ 1 ] Dicéarque a fait un livre où il démontre que la fureur des hommes a fait périr plus de monde que tous les grand cataclysmes de la nature (§ V.)

[ 2 ] L’utilité particulière et l’utilité générale sont une seule et même chose.

[ 3 ] Le sage mourant de faim n’a pas le droit de dérober le moindre aliment car ma vie m’est encore moins utile que la disposition de mon cœur à ne nuire à personne pour mon intérêt particulier. liv. III. § XLVII

[ 4 ] il faut tuer les tyrans. § VI.)

[ 5 ] Cicéron revient à plusieurs reprises sur la distinction de l’utile et de l’honnête, qui est fausse.

[ 6 ] les Athéniens regardent comme digne de l’exécration publique de ne point montrer le chemin à celui qui s’égare. (§ XIII)

[ 7 ] il est permis de ne pas apporter au pirate la rançon promise. Car il n’est pas un ennemi de guerre. il est l’ennemi commun de tous, il ne peut y avoir entre vous et lui, ni serments ni bonne foi – ( § XXIX)