fermer

Référence bibliographique appartenant à la bibliothèque de Bouvard et Pécuchet

Fragment

IntituléSt Albin fut celui sur qui dardèrent les rayons de sa flamme, ce fût en sa faveur qu’ils se réu- nirent. Ce jeune homme s’en aperçut bientôt, son bonheur lui semblait trop grand pour ne pas chercher les moyens d’en profiter – // Dr. Bienville – La Nymphomanie 1789
Stade typologique / OriginePage préparée pour le second volume
Périmètre Genèse du second volume de Bouvard et Pécuchet
Type de supportManuscrit

Localisation

Imagette

Imagette indisponible

Transcription

Style médical génital
St Albin fût celui sur qui dardèrent les rayons
de sa flamme, ce fût en sa faveur qu’ils se réu-
nirent. Ce jeune homme s’en aperçut bientôt,
son bonheur lui semblait trop grand pour ne pas
chercher les moyens d’en profiter -

D r . Bienville - La Nymphomanie 1789

Scripteur(s)

Référence(s) bibliographique(s) exacte(s)

Auteur(s) Titre Date Page(s) Type de support documentaireType de référence bibliographique
Bienville, D. T. de (vers 1726-vers 1813) La Nymphomanie, ou Traité de la fureur utérine 1789165OuvragesRéférence bibliographique de fragment

Citation

Intitulé Page(s)
St Albin fut celui sur qui dardèrent les rayons de sa flamme, ce fût en sa faveur qu’ils se réu- nir [...] 165

Créée par Stéphanie Dord-Crouslé le lundi 17 septembre 2012 15:03:16

Modifiée par Stéphanie Dord-Crouslé le lundi 17 septembre 2012 15:03:01

URL permanente : http://www.dossiers-flaubert.fr/b-17897-3